1993

Reinhart Koselleck

Reinhart Koselleck
 

Biographie

Reinhart Koselleck est né le 23 avril 1923 à Görlitz, en Basse-Silésie. De 1947 à 1953, il étudie l’histoire, la philosophie, le droit public et la sociologie à l’université Ruprecht-Karls de Heidelberg et à l’université de Bristol. Il soutient en 1954, à Heidelberg, sa thèse Kritik und Krise. Eine Untersuchung der politischen Funktion des dualisten Weltbildes im 18. Jahrhundert.

Après avoir été de 1968 à 1974 professeur ordinaire d’histoire moderne à l’université de Heidelberg, il rejoint, comme membre du comité fondateur, l’université de Bielefeld, où il devient professeur de théorie de l’histoire et prend la direction du Zentrum für inderdisziplinäre Forschung.

Reinhart Koselleck est mort à Bad Oeynhausen le 3 février 2006.*

Bibliographie
Principales publications

1959  Kritik und Krise. Ein Beitrag zur Pathogenese der bürgerlichen Welt, Fribourg, K. Alber. Trad. fr. Le règne de la critique, Paris, Minuit, 1979.

1972-  Geschichtliche Grundbegriffe. Historisches Lexikon zur politisch-sozialen Sprache in Deutschland (ed. avec Otto Bruner & Werner Conze). Trad. fr. L’expérience de l’histoire, Paris, Gallimard/Seuil, 1997 (« Hautes études »).

1979  Vergangene Zukunft. Zur Semantik geschichtlicher Zeiten, Francfort-sur-le-Main, Suhrkamp. Trad. fr. Le futur passé. Contribution à la sémantique des temps historiques, Paris, Éd. de l’École des hautes études en sciences sociales, 1990.

* Cliché © Isolde Ohlbaum.
École des Hautes Études en Sciences Sociales