1990

Jorge Semprún

Jorge Semprún
 

Biographie

Jorge Semprún est né le 10 décembre 1923 à Madrid. Sa famille s’exile en France lors de la Guerre civile espagnole. Il étudie au lycée Henri-IV puis suit des études de philosophie à la Sorbonne, à Paris. Après la défaite de la France durant la Seconde Guerre mondiale et l’occupation nazie qui suit, il rejoint la résistance communiste des Francs-tireurs et partisans. En 1942, il entre au Parti communiste espagnol. En 1943, il est arrêté par la Gestapo et est déporté dans le camp de concentration de Buchenwald. Il retourne vivre en France en 1945 et devient un membre actif du Parti communiste espagnol. Il coordonne la résistance clandestine contre le régime de Franco. Il sera membre du Comité central et du politburo du Parti, jusqu’à son expulsion du parti en 1964.

De 1988 à 1991, il est ministre de la Culture d’Espagne. En 1996, il est élu à l’Académie Goncourt.*

Bibliographie
Principales publications

1963  Le grand voyage, Paris, Gallimard.

1966  La guerre est finie, scenario du film d’Alain Resnais, Paris, Gallimard.

1969  La deuxième mort de Ramón Mercader, Paris, Gallimard.

1974  Le « Stavisky » d’Alain Resnais. Scénario, Paris, Gallimard.

1977  Autobiografia de Federico Sánchez. Trad. fr. Autobiographie de Federico Sánchez, Paris, Seuil, 1996.

1980  Quel beau dimanche!, Paris, Club français du livre.

1993  Federico Sánchez vous salue bien, Paris, B. Grasset.

1994  L’écriture ou la vie, Paris, Gallimard.

1998  « Adieu, vive clarté… », Paris, Gallimard.

2001  Le mort qu’il faut, Paris, Le Grand livre du mois.

* Cliché © Jacques Sassier/Gallimard.
École des Hautes Études en Sciences Sociales