1987

Ilya Prigogine

Ilya Prigogine
 

Biographie

Né à Moscou le 25 janvier 1917, Ilya Prigogine a vécu toute sa vie en Belgique, où sa famille, exilée depuis 1921 en Allemagne, s’est installée en 1929. Après des études en chimie à l’Université libre de Bruxelles, jusqu’à l’agrégation (1945), il intègre le corps professoral de l’ULB en 1947 et dirige le Service de chimie-physique à partir de 1951. Il obtient la nationalité belge en 1949. Quarante ans plus tard, le 21 juillet 1989, le roi des Belges lui accorde le titre héréditaire de vicomte.

Très connu pour avoir réintroduit la dimension du temps en physique, Ilya Prigogine, à la fois scientifique et philosophe, est parvenu à introduire dans la physique classique ou quantique des notions d’irréversibilité et à montrer ainsi le rôle central de la flèche du temps à tous les niveaux de description de la nature. Il a reçu le Prix Nobel de Chimie en 1977 pour sa contribution à la thermodynamique irréversible.

Le vicomte Ilya Prigogine est décédé à Bruxelles le 28 mai 2003.

Bibliographie
Principales publications

1947  Étude thermodynamique des phénomènes irréversibles, Liège, Desoer, thèse d’agrégation soutenue à l’Université libre de Bruxelles en 1945.

1962  Nonequilibrium statistical mechanics, New York, J. Wiley.

1979  La nouvelle alliance. Métamorphose de la science (avec Isabelle Stengers), Paris, Gallimard (« Bibliothèque des sciences humaines »).

1980  From being to becoming. Time and complexity in the physical sciences, San Francisco, W. H. Freeman. Trad. fr. Physique, temps et devenir, Paris, Masson, 1980.

1991  Entre le temps et l’éternité (avec Isabelle Stengers), Paris, Fayard.

1993  Le leggi del caos, Roma-Bari, Laterza. Trad. fr. Les lois du chaos, Paris, Flammarion, 1994 (« Nouvelle bibliothèque scientifique »).

1995  La fin des certitudes. Temps, chaos et les lois de la nature (avec Isabelle Stengers), Paris, O. Jacob.

École des Hautes Études en Sciences Sociales